Ballon de Volley : Comparatif et test

Les ballons de volley

Elément essentiel du volley-ball, le ballon peut être touché de différentes manières : avec la main ou le pied. Mais pour plus de précision, il vaut mieux le toucher avec les mains. Que vous soyez adepte du volley-ball indoor ou outdoor, vous devez considérer différents critères vous permettant d’éviter la mauvaise surprise en matière de choix. Parmi les critères que vous devez prendre en compte se distinguent la texture, le poids et la manière de gonflage. Pour bien choisir un ballon de volley, il ne faut pas non plus négliger les critères propres au joueur, notamment son niveau et son physique.

Un ballon pour professionnels

Le ballon de volley-ball était, avant, à base de cuir. A partir des années 90, il a connu des évolutions. Depuis, il se propose en matières PVC et composites. Les ballons de volley à base de ces matériaux sont connus surtout par le toucher agréable. Ils sont aussi plébiscités par leur haute résistance aux chocs.

La fédération française de volley-ball définit les caractéristiques principales de la balle. D’une masse allant de 260 à 280 grammes, le ballon se caractérise par sa circonférence de 65 à 67 centimètres. A partir de 1998, les ballons blancs sont réservés exclusivement au milieu scolaire.

En ce qui concerne le gonflage, la pression du ballon doit aller de 294 à 318 millibars. A noter que plus la pression est importante, plus le déplacement du ballon est plus rapide. Avec une balle à forte pression, le joueur n’a aucun mal à la faire parcourir une longue distance. Spécialement pour le ballon de beach-volley, cette pression doit être plus faible, dont de 171 à 221 millibars avec un diamètre de 66 à 68 centimètres.

Le ballon de volley est disponible sous de nombreuses marques

De nombreux marques et types de ballon de volley-ball se proposent aux adeptes de cette discipline : Vetra, Mikasa… Certains modèles sont conçus spécialement pour les amateurs, comme le ballon de volley Molten. Les professionnels, quant à eux, peuvent miser sur le modèle pro à multiples couleurs blanc/vert/rouge. En matière de qualité, le design ne doit donc pas être pris à la légère. L’idéal est de sortir des modèles basiques et de miser sur les ballons avec une présentation attrayante.
Accessible à tout âge, le modèle de volley-ball idéal varie en fonction des cibles. Une balle d’initiation se caractérise par sa fine mousse permettant de limiter les violences et petits accidents liés au choc.

Dans le cadre d’une perfection, le ballon est souvent à base de polyuréthane, ce qui offre un meilleur toucher. Toutefois, si vous souhaitez participer à un travail de précision et de trajectoire, vous avez certainement besoin d’un ballon en polyuréthane alvéolé.

Les fabricants comprennent très bien les exigences des volleyeurs selon leur niveau et cherchent à satisfaire leurs attentes particulières. Ils veillent à ce que chaque adepte de cette discipline bénéficie du confort d’utilisation tout en étant à l’abri des chocs importants. Pour ce faire, ils proposent des modèles de ballons de volley comportant une couche de mousse. Son rôle est de protéger le joueur contre les fortes vibrations, ce qui peut attaquer les articulations.